"La première vente aux enchères de l'histoire d'un tatouage traditionnel."





Nous serons très prochainement représentés par la salle d’exposition et de vente FAUVEPARIS, https://www.fauveparis.com

Un grand merci à Lucile Eleonore initiatrice du projet ainsi qu'à Duirido san qui fait aujourd'hui partie de notre famille d'Irezumi.

Nous vous tiendrons informés des dates et détails relatifs à la vente aux enchères.

La pièce qui est présentée ici appartient à la typologie des pièces Irezumi nommées Hikae et plus particulièrement Fukai-Hikae Nagasode soit plaque pectorale intérieure/bras/poignet. Elle représente par ailleurs l’histoire du fantôme femme Otsuyu connue sous le titre Kaidan Botan Dōrō (怪談牡丹灯籠, Conte de la lanterne pivoine). Voici la version Kabuki de ce conte.

Un jeune étudiant nommé Saburo tombe amoureux d'une belle femme nommée Otsuyu, la fille du meilleur ami de son père. Ils se rencontrent secrètement et promettent de se marier. Mais Saburo tombe malade et est incapable de voir Otsuyu pendant une longue période.

Plus tard, lorsque Saburo est guéri et va voir son amour, il apprend qu'Otsuyu est morte. Il prie pour son esprit au cours du festival O-Bon et est surpris d'entendre les pas de deux femmes qui approchent. Quand il les voit, elles ressemblent remarquablement à Otsuyu et à sa servante. Il est révélé que la tante d'Otusyu, qui s'opposait au mariage, a répandu la rumeur de la mort de sa nièce et a dit à celle-ci que Saburo était mort.

Les deux amants, réunis, reprennent leur relation en secret. Chaque nuit Otsuyu, accompagnée de sa servante qui porte une lanterne pivoine, passe la nuit avec Saburo.

Cette situation se prolonge avec bonheur jusqu'à ce qu'une nuit un serviteur jette un œil dans la chambre de Saburo à travers un trou dans le mur et le voit faisant l'amour avec un squelette en décomposition, tandis qu'un autre squelette se trouve dans la porte tenant une lanterne pivoine. Il en fait part au prêtre bouddhiste local qui localise les tombes d'Otsuyu et sa servante. Y emmenant Saburo, il le convainc de la vérité et s'engage à l'aider à garder sa maison contre les esprits. Le prêtre dispose des o-fuda autour de la maison et récite le nenbutsu toutes les nuits.

Le dispositif fonctionne et Otsuyu et sa servante ne peuvent entrer bien qu'elles viennent tous les soirs et appellent Saburo de leur amour. Tandis qu'il se languit de sa bien-aimée, la santé de Saburo commence à se détériorer. Les serviteurs de Saburo, de peur qu'il meurt de chagrin les laissant sans travail, enlèvent les o-fuda de la maison. Otsuyu pénètre et fait de nouveau l'amour avec Saburo.

Au matin, les serviteurs trouvent Saburo mort, son corps enlacé avec le squelette d'Otsuyu. Son visage est radieux et heureux.

Titre: Kaidan Botan Dōrō, Conte de la lanterne pivoine.

Technique: Sumi, aquarelle et crayon.

Papier: Velin

Format: 50,5x66cm

#wabisabi #kaxanabekyosai #kyokasuikoden #suikodenyushinoezukushi #yokaï #enseitattoo #dentowaza #letatouagetanizaki #shibori #blossomspinespraytattoo #kuniyoshiirezumi #tatouagejaponais #sujibori #kuniyoshitattoosuikoden #cherryblossomstattoo #irezumiparis #irezumi #irezumikuniyoshi #utagawakuniyoshi #utagawakuniyoshipetitpalais #fukaihikae #asaihikae #kaidanbotandoro #kaidanbotandoro #otsuyu #OBon #Saburo #japaneseghost #japaneseghost #怪談牡丹灯籠 #lanternepivoine #lanternepivoine #fauveparis #fauveparis #fauveventeauxenchères #fauveventeauxenchères #ofuda #ofuda #nenbutsu #Otsuyu #horishi

Tohibiki Tatouage japonais traditionnel à Paris

ATELIER DO NO EKO

DEMONS DE L'IREZUMI​​​​​​​​​

TECHNIQUE ANCIENNE

ECOLE EDO (1600-1868)

PARIS / NORMANDIE

  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon